Catégories
Les mensonges

Déconfinement: où en sont nos voisins?

Macron a annoncé lundi que le « déconfinement » en France ne commencerait que le 11 mai, avant d’être contredit le lendemain par Castaner qui affirme que « ce n’est pas une certitude mais un objectif ». Ils feront de la France, 4e pays le plus mortifère au monde pour le coronavirus (230 morts pour 1 million d’habitants), le pays qui tiendra le plus longtemps les libertés en suspens…

Selon Macron, les écoles et les crèches devaient être rouvertes dès le 11 mai, date censée marquer le début du « déconfinement ». C’était presque la seule annonce à peu près précise de ce laïus.

Rétropédalage sur le 11 mai

Mais, comme on pouvait s’y attendre, dès le lendemain les ministres, notamment Castaner et Blanquer, se sont succédé sur les antennes pour rétropédaler sur presque tous les points clés.

Blanquer a dit qu’en fait, la reprise « ne se fera pas du jour au lendemain« , que le retour à l’école ne sera « pas obligatoire le 11 mai«  et que tout le monde ne reprendra pas en même temps. De fait les parents s’interrogent: pourquoi rouvrir des clusters de porteurs sains potentiels alors que personne ou presque n’est immunisé à cause du « confinement »/rétention? Pourquoi remettre les enfants à l’école s’ils n’ont pas été testés? Quant aux enseignants, ils s’interrogent sur leur sécurité et celle des élèves. En tout cas rien n’est prêt: « Il est hors de question d’avoir des classes bondées dans la situation actuelle. On peut imaginer qu’une partie des cours se fassent en petits groupes et que le reste se passe en ligne pour les lycéens, par exemple« , selon Blanquer.

Castaner, a déclaré que le déconfinement « n’est pas une certitude mais un objectif« , et que d’après lui, « Ce qu’a annoncé le président de la République hier, ce n’est pas le déconfinement le 11 mai, c’est le confinement jusqu’au 11 mai« … La différence est certainement très subtile. Et il nous apprend qu’un « plan » sera présenté par le gouvernement … « d’ici quinze jours« .

Ce grand spécialiste de la médecine a ajouté : » Je ne veux pas négliger les pénuries qui existent aujourd’hui (…) Mais nos politiques ne sont pas construites sur les pénuries. Elles sont construites sur l’objectif sanitaire de retrouver et de préserver la santé de tout le monde. Il est nécessaire de faire les tests dès lors qu’il y a un risque. Par contre, imaginer que l’on teste tous les Français tous les jours serait peut-être quelque chose qui pourrait répondre à des attentes médiatiques, mais cela ne répond pas à des attentes médicales ». Comprenne qui pourra.

La promesse de Macron selon laquelle le 11 mai, « nous seront capables de tester toute personne présentant des symptômes » n’a aucun sens: il faut que tout le monde soit testé, comme le font d’autres pays, puisque 80% des gens contaminés sont asymptomatiques.

Nous risquons donc, en l’absence de tests, mais aussi de masques, de rester encore des mois dans la même situation.

A l’étranger, on déconfine dès ce mardi 14 avril

Mais, comment font nos voisins?

Autriche

40 morts pour 1 million d’habitants. Le confinement coûte à l’Autriche 0,53 % de produit intérieur brut chaque semaine, soit 2,1 milliards d’euros, d’après la banque centrale autrichienne. Selon France Infos, « Depuis dix jours, le nombre de nouvelles contaminations est en baisse. Le pays compte 350 morts « seulement » pour presque 9 millions d’habitants, c’est en proportion sept fois moins qu’en France« .

  • Confinement depuis le 15 mars, fermeture de la frontière avec l’Italie le 10 mars. Pendant le confinement, le port du masque a été rendu obligatoire dans les supermarchés
  • Les commerces de moins de 400m² ont rouvert ce mardi 14, ainsi que les magasins de bricolage et de jardinage avec au maximum un client pour 20m². Ce sera le 1er mai pour l’ensemble des magasins et grandes surfaces.
  • Les parcs et jardins publics rouvrent ce mardi.
  • Mi mai: reprise de l’activité de l’hôtellerie restauration, réouverture des écoles.
  • Masque obligatoire dans les commerces et les transports en commun, et les malades seront systématiquement isolés.
  • Interdiction des grands rassemblements publics jusqu’en juillet.
  • Le principe du confinement individuel de la population est maintenu jusqu’à fin avril.

Suède

91 morts pour 1 million d’habitants. La Suède passe aujourd’hui le cap des 1.000 décès. Elle n’a pas confiné la population (les regroupements de moins de 50 personnes étaient autorisés, les collèges, lycées et universités fermés) et relâche les mesures prises dès ce mardi.

Les maternelles, primaires, crèches, et la plupart des commerces sont restés ouverts. cependant, le gouvernement s’apprête à faire passer une loi d’urgence pour restreindre les transports et certains lieux publics.

Espagne

374 morts pour 1 million d’habitants. L’Espagne compte ce mardi 17.489 décès attribués au coronavirus. Le PIB devrait chuter de 8 % et le déficit grimper à plus de 20%, selon le FMI.

  • Confinement depuis le 15 mars.
  • Toute l’économie a été arrêtée pendant 15 jours.
  • Retour au travail ce 14 avril pour plusieurs secteurs non-stratégiques (2 millions de salariés) comme la construction, les services, l’industrie manufacturière. Seule la construction neuve quand il n’y a pas d’habitants est autorisée, par les rénovations. Le télétravail est mis en place au maximum.
  • Les transports en commun reprennent, avec des mesures de sécurité.
  • Le confinement individuel est maintenu pour au moins deux semaines (interdiction de courir, de se promener, de voyager, les festivités restent suspendues).
  • Les lieux de cultes sont ouvert avec distances de sécurité, les mariages et enterrements sont toujours interdits
  • Distribution de 10 millions de masques dans les transports publics 

Danemark

50 morts pour 1 million d’habitants. Le Danemark est confiné depuis le 11 mars. Les frontières, commerces, entreprises et écoles ont été fermés.

  • Le processus de « déconfinement » démarre ce mardi.
  • Les écoles et les crèches réouvrent mercredi 15 avril.
  • Les restaurants, bars, commerces, rouvriront le 11 mai.
  • Les transports en commun reprennent avec des mesures de distanciation.

République Tchèque

13 morts pour 1 million d’habitants. Le confinement a démarré une semaine avant la France, le 11 mars, avant le premier décès. Les écoles ont été fermées

  • Le processus de déconfinement a démarré le 7 avril, les activités sportives individuelles sont autorisées sans masques avec 2 m de distance. Les golfs, terrains de tennis, salles de sports sont rouverts, les jeux limités à deux personnes.
  • Depuis le 7 mars, les transports en commun reprennent progressivement.
  • Différents commerces peuvent rouvrir cette semaine.
  • Les frontières restent fermées.
  • L’Etat d’urgence a été reconduit par vote du parlement jusqu’au 30 avril.

Norvège

21 morts pour 1 million d’habitants. Le virus serait « sous contrôle » d’après le ministre de la Santé. Le taux de chômage touche plus de 15% des actifs.

  • Le processus de déconfinement a commencé le 13 avril.
  • Les écoles, universités et établissements techniques rouvriront entre le 20 et le 27 avril.
  • Le télétravail est maintenu.
  • Les déplacements vers les résidences secondaires seront autorisés à partir du 20 avril. Les déplacements à l’étranger sont limités aux cas nécessaires, les étrangers ne peuvent pas entrer (sauf pour travailler dans les secteurs vitaux comme la santé ou l’agriculture).
  • Les commerces et services impliquant un contact avec les clients (coiffeurs, kinés, psychothérapeutes…) rouvrent progressivement, avec des mesures sanitaires.
  • Les grands événements sportifs et culturels sont suspendus jusqu’au 15 juin.

Suisse

99 morts pour 1 million d’habitants. La Suisse n’a pas confiné aussi fortement qu’en France (les rassemblements jusqu’à 5 personnes étaient autorisés, par exemple).

« Les mesures actuelles, qui comprennent l’interdiction des rassemblements de plus de 5 personnes, la fermeture des frontières ou des commerces non essentiels ont été prolongées jusqu’au 26 avril, mais « avant la fin du mois, les mesures seront progressivement assouplies avec toute la prudence qui s’impose », affirme la présidente de la Confédération« , rapporte Europe 1.

Italie

338 morts pour 1 million d’habitants. Pays le plus touché d’Europe avec plus de 21.000 décès liés au coronavirus, l’Italie a démarré le confinement le 7 mars et annonce le processus de « déconfinement ». Les mêmes mesures qu’en france ont été prises sur le confinement.

Pays-Bas

164 morts pour 1 million d’habitants. Le pays n’a pas confiné la population car il cherche à développer l’immunité collective en prévision notamment des futures vagues du virus, et dispose de suffisamment de places en réanimation et à l’hôpital. Les tests ont été accélérés à la demande du personnel médical, de 4.000 tests par jour à 17.500, la semaine dernière.

  • Les réunions sont autorisées jusqu’à 3 personnes. la population est invitée à rester chez elle mais pas obligée. Les écoles, bars ou restaurants ont été fermés au public à la mi-mars.
  • Les commerces CoroInfossont restés ouverts en respectant les distances de sécurité.
  • Les transports publics sont restés ouverts mais ont été beaucoup moins fréquentés.
  • Les personnes en maison de retraite n’ont plus le droit de prendre les transports en commun ni de recevoir de visites.
  • Les restaurants, bars, coffee shops et écoles rouvriront le 28 avril.
  • Il n’est pas question de tester et d’isoler les personnes contaminées.

#Deconfinement: comment font nos voisins alors que Macron rallonge la #retention jusqu’à on ne sait pas quand?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *